La naissance de place Wilson à Toulouse
Porphyre et marbre rose.

Le carrousel de la place Wilson

à l’orée du vingt-et-unième siècle la place est transformée. A partir de 2002, plusieurs façades sont rénovées, celle du cinéma Gaumont-Wilson notamment. En 2005 et 2006, la circulation est revue, l’espace réservé aux véhicules est réduit et celui des piétons agrandi ; la chaussée et la partie piétonne sont pavées de porphyre et de marbre rose, comme les autres zones du centre-ville. En 2007, la seconde ligne du métro toulousain est inaugurée, et la plus importante station du réseau, la seule à donner accès aux deux lignes existantes, est implantée sous les allées Roosevelt. C’est la station Jean Jaurès. Dans le même temps, un carrousel à deux étages a été monté dans le jardin Goudouli et s’est mis à tourner 365 jours par an !

Ce carrousel a vu deux générations de toulousains essuyer leurs fonds de culotte sur ses chevaux de bois, ses carrosses et ses tourniquets, car Il a été monté pour la première fois dans la cité occitane en 1990, place Saint Georges ; puis il a ensuite été réinstallé durant quelques mois chaque année sur cette même place. Il est maintenant à demeure dans son écrin de verdure, sous le regard bienveillant de Pierre Goudouli.

Crédit photo: L’Imagin’R

 

Hervé Marcé
Vidéaste & documentariste depuis 1988 —